Mercredi 6 mai 2015 — Dernier ajout mercredi 24 juin 2015

Dans le signe de la fraternité

0 vote

En communauté nous avons travaillé la « Lettre apostolique du Pape François à tous les consacrés » ; aussi lorsque sœur Marie-Louise, « Filles de la Divine Providence », nous a fait part de l’interpellation de notre curé -Paroisse du Bon Pasteur à Paris- sur ce que nous comptions faire pour marquer l’année de la vie consacrée, nous étions prêtes à nous mobiliser pour témoigner de ce que nous cherchons à vivre, par tous nos engagements, « dans le signe de la fraternité  ».

C’est ainsi qu’avec les deux autres communautés religieuses de la paroisse nous avons organisé une rencontre le jeudi 23 avril, jeudi précédant la journée mondiale de prière pour les vocations. Deux réunions nous ont permis de bâtir une soirée comprenant cinq temps : - Brève présentation de sa congrégation et de son insertion communautaire, - Visionnement d’un petit film sur la vie consacrée, - Temps d’échange avec l’assemblée, - Temps de prière, - Verre de l’amitié.

En lien avec Claude Asty, le prêtre responsable, nous avons annoncé cette soirée par voie d’affichage et par des invitations remises de main en main à nos diverses connaissances. Nous ne nous attendions pas à une église pleine…. Aussi étions-nous heureuses de constater la participation d’une cinquantaine de personnes très intéressées, certaines prenant des notes.

Quelques réflexions entendues pendant le verre de l’amitié : « Nous vous connaissons mieux maintenant » ; « C’est très bon de savoir ce que vous faites les unes et les autres » ; « Je n’avais pas envie de venir car le soir je suis vraiment fatiguée mais je ne regrette pas d’être venue, merci beaucoup à vous » ; «  Cela fait du bien de se retrouver pour prier et pour se connaître un peu plus » ; « Si vous organisez encore un autre temps de prière, surtout invitez-moi. » Le curé de la paroisse, lui, a noté la présence de personnes qu’il n’avait pas vues à l’église depuis de nombreuses années.

De notre côté nous constatons que cet événement nous a permis de renforcer nos liens avec les deux communautés voisines, « Filles de la Divine Providence de Créhen » et « Sœurs franciscaines servantes de Marie de Blois », et que certaines de nos relations sont à présent communes.

Vos témoignages