Vendredi 3 juin 2011 — Dernier ajout mercredi 20 novembre 2013

Construire un être fraternel Enregistrer au format PDF

0 vote

Je suis arrivée à ma naissance et dans l’existence avec toute une histoire que je n’ai pas faite, qui m’a tissée. Je suis entrée avec cette histoire déjà là dans un corps congrégation, lui aussi vieux d’une histoire de 300 ans d’existence ; il avait aussi sa manière de vivre, de penser, sa mentalité. Par ces « histoires » humaines, j’ai été « formatée » et je me suis fait une place dans cette parole déjà là. Autour d’une idée-force, d’une conviction, j’ai choisi de me construire et de construire le corps fraternel de congrégation, de communauté. Mais, pour vivre à la fois ma singularité et nos différences, j’ai pris appui sur notre ressemblance au fondement de nos vies : les valeurs qui nous rassemblent et nous ramènent à la source. Corps nous sommes et c’est par ce corps que nous pouvons communiquer : là est notre espace dialogal ; parole, écoute, regard, gestes et pas, sans cesse la liberté d’aller vers ou contre l’autre. Humanisation et conversion permanente à travers limites et pardon.

« … piéton d’humanité en marche… à sa juste place dans une fraternité responsable » (P. Noblet)

Sr Raymonde Bourt